McDuffie Museum Collection

The Digital Library of Georgia (DLG) is pleased to announce the addition of the McDuffie Museum Collection to the DLG and to the Digital Public Library of America (DPLA).

Photograph, Boy in Confederate uniform
Photograph, Boy in Confederate uniform

http://goo.gl/DwyfXg

The collection includes digitized photographs, letters, newspapers, postcards, maps and government documents from the American Revolution through the early twentieth century. Though a small collection of fifty-three items, it is a highly curated group of high-interest pieces, including an 1864 map of Cobb County hand-drawn by a Union spy, a letter written by Abraham Lincoln while an attorney in Illinois, and an 1864 photograph of General Sherman and his troops gathered near Atlanta. The collection also contains two issues of “The Jeffersonian,” in which Thomas E. Watson, the Georgian politician and publisher, rails against criticism of the infamous hanging of Leo Frank, who was convicted of murdering 13 year-old Mary Phagan in 1915. Of particular interest is a series of stereographic cards, a nineteenth century 3-D imaging technique in which two offset images produce a three-dimensional image when viewed with a device (or with crossed eyes).

The DLG invited the volunteer director of the McDuffie Museum, Lewis Smith, and his wife JoAnn, to bring the collection materials from Thomson, Georgia to Athens for scanning and metadata capture. This is the first of the DLG/DPLA digitization projects that, from start to finish, was executed in-house.

As a service hub for the DPLA, the Digital Library of Georgia provides digitization and metadata assistance for its partner institutions around the state. The DLG also aggregates and shares metadata about digital items with the DPLA, allowing the DPLA to act as a portal to these collections. Thanks to grants from the John S. and James L. Knight Foundation and the Arcadia Fund, the Digital Library of Georgia has digitized and described these items for inclusion in both the DLG and the DPLA. The McDuffie Museum Collection will be a rich resource for students of Southern history.

Share

La consommation d’aluminium de l’Inde à la hausse à 20 millions de tonnes

Décrivant l’aluminium comme l’avenir, Vedanta Resources président Anil Agarwal a déclaré aujourd’hui la consommation du métal passera à 20 millions de tonnes (mt) de la présente 2 mt.

a la production d’aluminium seulement 1,5 mt et la consommation est d’environ 2 mt. Il va être 20 mt. Tout se déplacera à l’aluminium. Que ce soit ferroviaire, la construction, l’aérospatiale, l’automobile, at-il dit en réponse à une question sur la création de petites et moyennes entreprises en Inde secteur manufacturier.

Prenant la parole lors d’un événement CII ici, il a dit l’aluminium comme un métal léger est considéré comme l’avenir de l’industrie et la mise en place d’une petite et moyenne entreprise (PME) dans le secteur nécessitera un investissement entre crore et crore.

Vedanta Ltd, une partie des métaux de Londres cotées et l’exploitation minière conglomérat, à travers sa filiale Balco produit de l’aluminium en Inde.

Le prêt des banques aux PME, il a dit: est un mythe (que les banques ne peuvent pas prêter). Ils sont à la recherche de propositions PME.

Interrogé sur le ralentissement dans les mines et les minéraux du secteur au niveau mondial et en Inde, il a dit: est le temps de construire. Qui dérange à propos de la concurrence, nous l’aimons. La chose importante est l’occasion. Nous pouvons cultiver dans un marché lent. Canada Goose Parka Nous avons l’habitude de rester pauvres. L’Inde a d’énormes réserves de pétrole. Lorsque nous avons acquis Cairn India il y avait alimentation marginale. Aujourd’hui, si le gouvernement apporte son soutien et nous allons porc complet, je peux créer quatre fois la production, at-il ajouté.

sentir le gouvernement et géré par l’État indien ONGC devrait donner des champs de pétrole aux entrepreneurs indiens sur le partage des recettes base et donner des normes environnementales claires, at-il ajouté.

Il a déclaré que son entreprise Cairn India aspire à produire 50 pour cent de l’Inde la consommation de pétrole.

Soulignant l’intervention moins du gouvernement dans les affaires, Agarwal déclaré que les politiques doivent être ouverts et il devrait y avoir des normes environnementales transparentes.

Il a dit la technologie a mis au point dans une mesure que l’on peut extraire des ressources naturelles de la Terre, sans impact environnemental minimal.

Donner un aperçu de son voyage, il a dit, au cours des 30 dernières années, Vedanta a soulevé lakh crore, environ 30 milliards $, du marché de Londres, que son entreprise a investi en Inde.

amené ici et investi dans le pétrole et le gaz, le cuivre, l’aluminium, le minerai de fer et de zinc. Et avec cet investissement de crore de lakh, chaque année au moins $ 4 5 milliards a été versé au gouvernement que les taxes, redevances et sur le dessus de ce 60 lakh nouvel emploi est passé, at-il noté.

Share